Menu
 

> Faq-Roulons-Electrique > Analyse_prod_Electrique_Fr

Evolution du mix production d'électricité en France sur 12 mois

Objectif didactique:
Permettre à tout un chacun de bien comprendre les ordres de grandeur de la production électrique en France
afin que chacun se forge objectivement son opinion sur les dires de tel ou tel sur ce sujet primordial pour une nation moderne.

Les cartes ci-dessous donnent sur 12 mois (de début Octobre à fin Septembre) le cumul par quinzaine des productions par sources
exprimées en énergie ( Tera Watt Heure) et en débit de CO² (gramme par kiloWatt.heure)
Elles sont cliquables afin de zoomer sur les courbes détaillées de chaque quinzaine.

Quelques unités expliqués pour lire les graphiques:
* TWh = Tera Wattheure, c'est une quantité d'énergie
celle qui fait tourner un compteur et que l'on paye en fonction de la quantité consommée.
1 TWh = 1 milliard de kiloWatt.heure (kWh) = 1000 GWh
* GW = Giga Watt, c'est une puissance. Si on la dépasse cela fait disjoncter.
Une tranche nucléaire à une puissance d'environ 1 GW (1 million de kilowatt) voir le graphe exprimé en puissance
* Consommer pendant une heure une puissance de 1 GW, cela fait 1 GWh.

Pour situer des ordres de grandeur en Europe du taux d'émission de CO² par kWh (Chiffres basés sur étude de 2003)
* Europe des 15: 460 g /kWh. (moyenne)
* France : 90 g /kWh. (ce chiffre européen de 2003 nous parait exagéré à la vue de nos propres chiffres)
* Allemagne : 600 g /kWh. Taux qui va augmenter en 2012 à cause de l'arrêt des centrales nucléaires,
. l'Allemagne est ainsi le plus gros pollueur d'Europe question émission de CO² en masse totale
* Italie : 590 g /kWh
* Espagne: 480 g /KWh. Taux qui devrait fortement baisser avec le plan espagnol concernant l'éolien et le solaire
* Suède: 40 g /kWh
* Luxembourg: 1080 g /kWh
* Royaume uni: 640 g /kWh

Ouverture de la saison 2013-2014 début Octobre 2013





Notes:

Commentaire 1ère quinzaine de mars 2013:
* Le super score de la production hydraulique grâce à un temps pluvieux et neigeux sauve la situation ==> la hausse du taux de Co² par kWh est contenue malgré la hausse de la conmmation due au besoin de chauffage par rapport à mars 2012.

Commentaire 1ère quinzaine de janvier 2013:
* Plus de charbon pour la même consommation qu'en 2012 et un éolien en baisse (moins de vent) ==> Plus de CO² par kWh

Commentaire automne 2012:
* Hausse significative de la consommation d'énergie électrique compensée par la hausse de la production nucléaire sur novembre
* L'honneur est sauf avant l’ouverture du nouveau cycle hivernal 2012-2013, le taux de CO² est très légèrement inférieur pour un consommation légèrement supérieure sur fin septembre 2012 par rapport à fin septembre 2011.

Commentaire février 2012:
* Record absolu de consommation en France à la suite de la vague de froid trentenaire
* En dehors de la pointe de froid la France est très largement exportatrice d’électricité en TWh

Commentaire fin décembre 2011:
La 2ème quinzaine de décembre vue de la consommation d'électricité est légèrement inférieure à celle de 2010, le parc nucléaire étant très fonctionnel couplé avec une excellente hydraulicité le taux de CO² par Kwh est donc bien inférieur à 2010

Mise en garde:
* La majeure partie des valeurs brutes utilisées proviennent du site public de RTE ecomix
que nous remercions pour leur transparence et la mise à disposition de données sous forme de tableau.
* Jusqu'en Décembre 2013, les données de production photovoltaïque ont été une exclusivité du wiki.auto-magique.com, à la réserve que ces données n'étant pas vérifiables compte-tenu de la dispersion des sources géographiques de production: toit de particulier, bâtiment industriel et ferme de production photovoltaïque géante, nous ne pouvions engager aucune responsabilité sur ces valeurs ni des conséquences que pourrait avoir l'utilisation de nos tableaux.
* depuis Décembre 2013, les tableaux fournis par RTE donnent nommément la production photovoltaïque
* La partie photovoltaïque n'est bien visible que sur les graphes exprimés par quinzaine en puissance (valeurs trop faibles à ce jour malheureusement)
* Le solde export en bas du tableau, n'est pas représenté en cumulé car ce n'est pas une consommation nationale France, mais bien un réserve de sécurité en puissance disponible au cas où.
* le solde import en haut de la courbe est lui cumulé car c’est une consommation France.

Notre objectif et de faire réfléchir sur les ordres de grandeur pour éclairer les bonnes décisions à prendre pour l'avenir de la France.

Nous avons voulu des tableaux simples pour qu'il soient compréhensibles par le maximum d'européens.

Nous serions trés interessés d'obtenir le même type de tableau pour l'Allemagne ou d'autres pays européens afin d'éclairer la réflexion.

Note concernant le calcul: ces cumuls sont tous ramenés à une période de 15 jours (c.à.d. à 15/16éme de leur valeur réelle pour la dernière quinzaine des mois à 31 jours)
La barre rose représente le taux moyen de CO² en g par kWh de la quinzaine