Menu
 

> WikiKangoo > Suivi_prod_nucleaire

Evolution pluri-annuelle de l'activation des tranches nucléaires

Objectif didactique: Permettre à tout un chacun de bien comprendre les ordres de grandeur de l’importance du fonctionnement du parc CNPE français pour alimenter la France en Electricité.

Ce graphe ci-dessous représente les maxi journaliers de puissance du parc CNPE, en comparaison du graphe de la consommation journalière en Terawattheure
dépendant en hiver très directement de la température moyenne extérieure pour cause de chauffage électrique directe ou via une pompe à chaleur.

Pour plus de détails sur la part de la consommation dépendant de la température, voir la page présentant l'évolution pluri-annuelle du chauffage_electrique

Voir également:

• l'évolution pluri-annuelle de production du parcs éoliens et solaires (dites "fatales")

• les ratios de différentes sources de production

• le graphe annuel du mix de production exprimé en énergie (cumuls par quinzaines) .

Quelques unités expliqués pour lire les graphiques:
* GW = Gigawatt , c'est une puissance. Si on la dépasse cela fait disjoncter.
Une tranche nucléaire à une puissance d'environ 1 GW (1 million de kilowatt)
* Consommer pendant une heure une puissance de un Giga Watt, cela fait un Gigawatt.heure (GWh)

Voir le graphe annuel exprimé en énergie .

Puissance maximum par source d'énergie (exprimée en Giga Watt)

On peut constater qu'en Novembre 2013 le redémarrage des tranches nucléaires après leur maintenance est très tardif par rapport à 2012, et cela a entraîné plusieurs alertes chez RTE de type "Mode dégradé (plus d'info sur site RTE)" ou la marge de sécurité passe en dessous d'un certain seuil durant les heures de pointes. La marge de sécurité par exemple n'étant plus que de 2 GW le 3/12/2013 soit environ 1,5°C de température extérieure en période hivernale. La France est incapable "sans black-out" vu le taux de panne des centrales vieillissantes d'assurer le passage d'une pointe à plus de 100 GW y compris en important de l'électricité de chez nos voisins si ils leurs restent des disponibilités en période de pointe comme en février 2012.

Il est temps de construire des centrales de capacité de pointes et qui sont selon le modèle financier d'économie ultra libérale "totalement non rentables" pour quelques heures par an. On peut relire ou écouter le patron de GDF SUEZ pour son convaincre qui renonce a construire des centrales a gaz. Bref nous courrons à la catastrophe. Nationaliser les pertes et privatiser les bijoux de famille est une politique qui génère des désastres à moyen terme et nous rentrons dans cette période à partir de 2014.

On peut constater qu'en 2012 le redémarrage des tranches nucléaires après leur maintenance a été plus précoce qu'en 2011
permettant de réduire le taux de CO² par kWh début novembre 2012 à comparer à novembre 2011 malgré une hausse de la consommation.

Pas de grosses pointes de froid au premier trimestre 2013 et donc la production nucléaire en énergie est bien inférieure à puissance max identique. Une piste de réflexion sur le prix du kWh nucléaire, car une fois la centrale en route sont coût de fonctionnement ne dépend pas trop de la puissance fournie mais du temps de fonctionnement du réacteur. Les économies ne sont pas ou nous pensons qu'elles sont sans creuser le sujet mathématiquement. Éteindre une lampe peut dans certains cas faire montre le prix du kWh !


données tratées depuis Octobre 2010, par tranches annuelles superposées . . . Ce graphique sur 12 mois est cliquable afin de zoomer sur les détails de chaque quinzaine
mise à jour du graphique : 01 Octobre 2017- dernière tranche observée = fin Septembre 2017

Puissances de production maximales disponibles constatées

durant hiver 2010/11 2011/12 2012/13 2013/14 2014/15 2015/16 2016/17
Nucléaire 61,460,658,861,061,5 GW
Charbon 6,2 5,3 6,2 4,8 3,5 GW
Gaz 3,9 4,3 4,9 6,8 7,9 GW
Fioul 3,9 5,2 3,4 1.5 2,0 GW
Autres Prod(1) 8.4 6.1 4,8 3,6 0.8 GW
Thermique total19,119,916.212.312,6 GW (3)

durant l'année.. 2011 ... 2012 ... 2013 ... 2014 ... 2015 ... 2016 ... 2017
Hydraulique 15,615,915,916,215.4 GW
Éolien 3,9 5,4 5,9 6,2 7,3 GW
Solaire (2) 1,5 2,3 2,9 3.3 4,0 GW
En.Renouv.total21.023.624.725.726.7 GW (3)

(1) estimation électricité issue de: cogénération industrielle, centrale gaz de bio masse, petits producteurs d'électricité hors solaire
à partir de 2014, la co-génération gaz est inclue dans le poste "Gaz"
(2) valeurs de pointe au max ensoleillement
(3) cumul d'évènements non nécessairement simultanés, mais de disponibilités possibles .

Combinaison maximum constatée au moment du pic record février 2012

Nucléaire 59,16 GW
Gaz 3,56 GW
Charbon 5,11 GW
Fioul 5,06 GW
Autres [3) 6,00 GW
Therm.total 19,73 GW
Hydraulique 12,28 GW
Éolien 1,57 GW (4)
Prod.France 93,75 GW
import 7,84 GW
Conso 101,7 GW
(3) estimation électricité issue de: cogénération industrielle, centrale gaz de bio masse, petits producteurs d'électricité hors solaire
(4) pas de chance, pas beaucoup de vent au moment de la pointe; il manque 3 GW soit 3 tranches fioul pour compenser ce manque.

Plus grand chose sous le pied: Charbon une tranche en panne, gaz reste presque 1GW sous le pied, Hydraulique 2 GW
(mais y avait-il assez d'eau, car à la vue des chiffres à la baisse les jours suivants en matière d'hydro électricité...)
Merci à l'Europe d'avoir couvert notre déficit en matière de puissance installée.

* Mise en garde: La majeure partie des valeurs brutes utilisées proviennent du site public de RTE écomix
… que nous remercions pour leur transparence et la mise à disposition de données sous forme de tableau.

Notre objectif est de faire réfléchir sur les ordres de grandeur pour éclairer les bonnes décisions à prendre pour l'avenir de la France.

Nous avons voulu des tableaux simples pour qu'ils soient compréhensibles par le maximum d'européens.

Nous serions très interessés d'obtenir le même type de tableau pour l'Allemagne ou d'autres pays européens afin d'éclairer la réflexion.


Voir les diagrammes de production de groupe des centrales nucléaires ... Retour à la FAQ Électricité